Organisateur de Mariage

Litha : Fête du solstice d'été

Le 21 juin est le jour le plus long de l’année, le soleil est à sa pleine puissance, il va désormais commencer à décliner pour nous faire entrer à nouveau dans la saison sombre qui durera jusqu’à Yule.

Mais profitons du moment présent et revenons à notre célébration. Litha porte plusieurs noms comme "Alban hefin" ou "Midsummer", ce qui signifie "milieu de l'été". Je ne vous en cite que deux, car si je vous les écris tous, je vous aurai très probablement perdus avant la fin de la liste… Traditionnellement, des bûchers et des feux de joie étaient allumés afin de célébrer l’astre solaire et l’implorer de ne pas se retirer dans l’obscurité hivernale. Danser autour du feu en formant des rondes symbolise la course cyclique du soleil. La danse représente aussi l’énergie qui lui est offerte.

Comme la plupart des fêtes païennes, Litha a été réinvestie par l’église qui en a fait la fête de la Jeunesse, avec des jeux, des rites de passages et l'élection du roi et de la reine de la Jeunesse pour la nouvelle année. Cette fête est depuis toujours fortement marquée par la musique (cf. notre actuelle fête de la musique). La fête de la St Jean ou « Feux de la St Jean » (version chrétienne de Litha) commence au matin avec la messe et se termine par une veillée. Un très grand feu est alors allumé avec des bûches que les jeunes sont allés réclamer dans les maisons. En Bretagne, on retrouve parfois des rituels celtiques liés au chiffre 9, matérialisés par des tours autour du feu, les jeunes hommes prouvent aussi leur courage en sautant au-dessus du brasier.

Le solstice d’été est un jour particulièrement magique, comme Beltane et Samhain (nous parlerons de ce dernier le moment venu), le voile entre les mondes est mince ce jour-là, on peut rencontrer des esprits. N’hésitez-pas à leur laisser du miel et du lait sur le pas de votre porte…

Litha est le jour idéal pour cueillir les herbes que vous souhaitez utiliser pour leurs vertus médicinales ou aromatiques. Cueillez-les si possible quand elles sont encore couvertes de rosée car elles sont alors à la fois chargées de la puissance du soleil et purifiées par l’eau. En les cueillant, concentrez-vous sur l’usage que vous allez en faire et remerciez intérieurement les éléments qui les ont fait croître (la Terre, l’Air, l’Eau). Les plantes associées au solstice sont nombreuses, en voici quelques-unes : lavande, millepertuis, verveine, fougère, achillée millefeuille, joubarbe, armoise, lierre terrestre, marguerite sauvage, sauge... Tout ce qui sera confectionné le jour de Litha (amulette, potion, charme) bénéficiera d’un pouvoir renforcé.

Pour ma célébration de Litha, le vin ou l’hydromel seront à l’honneur (à votre santé !). Ne pouvant pas allumer de feu cette année, je procéderai à une visualisation de mes problèmes et je les imaginerai réduits à néant dans un bûcher géant d’où irradieront les rayons du soleil à sa pleine puissance ! Et voilà, les choses se règleront d’une façon ou d’une autre et le cycle pourra continuer, imperturbable, offrant à chaque saison un nouveau chemin de régénération.

A bientôt.

Signé : Kurokikyo